Voyages et TREKS AU NÉPAL

voyages découvertes

Inutile d’être un sportif de haut niveau pour voyager au Népal.

A date ou sur mesure, vous avez les conseils d’un spécialiste sans intermédiaire. A partir de nos échanges par téléphone ou une rencontre en France lorsque c’est possible, nous construisons le voyage au Népal qui vous convient. Entre la vallée de Kathmandu, des randonnées accessibles dans les régions basses du Népal ou un safari tout à fait au sud dans la jungle, vous pouvez facilement découvrir un Népal surprenant.

Choisir sa région

De l’extrême est au Kanchenjunga à l’extême ouest au Saipal sans oublier les Annapurna et l’Everest, trouvez votre chemin au Népal par régions.

Outre les régions classiques qui se distinguent par leurs massifs, Annapurna, Everest, Langtang ou encore Manaslu, vous trouverez les régions moins connues. La région du Kangchenjunga regroupe la vallée de l’Arun et le massif du Kangchenjunga à l’est du Népal. La région du Dolpo comprend tout ce qui se passe entre le Dhaulagiri et Jumal. La région de l’ouest regroupe elle tous les treks à l’ouest du Dolpo et jusqu’à la frontière avec l’Inde.

À chacun son trek

Facile

Pour une première expérience au Népal. Voyages sans marche ou randonnées faciles de 3 à 4 jours, exceptionnellement 8 jours. Vous marchez sur des sentiers larges et sans difficulté, entre 2 à 4 heures par jour, parfois 5 heures et des dénivelés positifs maximum de 6 à 700m. L’altitude maximale dépasse exceptionnellement les 3000m.

modéré

C’est la première « marche » d’un trek au Népal. Vous allez dans la zone des 4000m, facultativement vers les 5000m en aller-retour et vous enchaînez environ une douzaine de journées de marche. Les dénivelés peuvent atteindre ponctuellement 1000m mais sont bien souvent beaucoup plus raisonnables. Les journées de trek dépassent rarement 6 heures.

sportif

Le niveau de trek sportif est marqué par le passage d’un col à plus de 5000m, éventuellement un second. La journée du col est bien souvent la plus longue pouvant faire 8 à 9 heures ; les autres journées étant davantage de l’ordre de 5 à 6 heures. Le trek peut durer d’une douzaine à une quinzaine de jours de marche.

expert

Le niveau de trek expert s’adresse à des personnes ayant eu au moins une première expérience de trek sportif au Népal ou ailleurs. Pour les treks experts, outre la multiplication possible de cols de plus de 5000m, vous dormez parfois en haute altitude. Par ailleurs, la majorité de ces treks sont en tentes et demandent donc une certaine rusticité.

CHOISIR SON LOGEMENT

TENTE

C’est par définition la condition et le meilleur moyen de découvrir un Népal hors sentier. Vous dormez sous des tentes dômes : fabrique népalaise, Simond Makalu T3 c’est l’essentiel de nos tentes ou North face VE25 pour les expéditions. Nous fournissons également un matelas d’environ 5 cm d’épaisseur. Un cuisinier et ses assistants (3 à 5) vous préparent tous les jours les repas. Des assistants du guide aident au montage des tentes.

LODGE

Cela ressemble aux refuges des alpes avec cependant des niveaux de confort variables selon les régions. Dans les régions classiques des Annapurna et de l’Everest, les lodges peuvent atteindre des capacités de 100 personnes, les salles à manger sont cossues et confortables. Les chambres de deux personnes ont de plus en plus de salle de bain. Les toilettes restent souvent un point faible. Dans les autres régions, c’est identique avec un peu moins de confort.

HOTEL

Les hôtels à Kathmandu et Pokhara ont des niveaux variables. Selon votre choix, nous pouvons réserver des hôtels de catégories 2, 3 ou 4 étoiles. Nous privilégions pour les treks un hôtel 3 étoiles, particulièrement bien situé dans Thamel avec des chambres spacieuses. Des hôtels de charme pas nécessairement très cher se développent également à Patan. Nous pouvons pour les séjours de découverte modifier les hôtels en fonction de votre budget.

CHEZ L'HABITANT

La notion de chez l’habitant peut varier entre des villages organisés en coopérative et d’autres endroits plus rustiques mais aussi bien plus authentiques. Le niveau de confort est donc bien souvent lié au niveau d’immersion et à la fréquentation. Les toilettes sont à l’extérieur, il existe parfois une douche et les matelas sont un peu ferme. Le dal bath, plat traditionnel népalais est préparé par la famille. Selon l’endroit, la participation au quotidien est organisée ou improvisée.

CLIMAT ET SAISONS DU NÉPAL

Pour comprendre les saisons au Népal, il faut situer le pays par rapport aux références que l’on connait. Le Népal est environ à la même latitude que les Canaries et Aquaba. L’altitude compense cette latitude basse. Ce qui donne des climats qui ressemblent peu ou prou à ce que l’on connait en France avec 2000m d’écart. C’est-à-dire que le climat à 2000m va à peu près ressembler à notre climat à l’exception de la mousson.

Il faut toutefois noter un décalage de la mousson ces dernières années et des épisodes climatiques violents qui n’existaient pas il y a une décennie.

PRINTEMPS

Délaissée des trekkeurs, c’est pourtant avec les changements climatiques une saison qui gagne en intérêt au Népal, surtout dans la partie basse des Annapurna. Pas beaucoup plus incertaine que l’automne, elle permet de voir les rhododendrons en fleur, de véritables forêts de fleurs grosses comme la main. Si on doit passer un col, il faut se préférer entre la mi-mars et fin avril.

ÉTÉ

La seule saison qui change radicalement de nos références, la mousson. Normalement de mi-juin à mi-septembre, le ciel se charge en cumulus gigantesques en milieu de matinée qui éclatent en fin d’après-midi ou soirée. Il arrive qu’il pleuve continuellement plusieurs jours. Le Mustang et le Dolpo sont relativement épargnés par la mousson.

AUTOMNE

Traditionnellement LA saison des treks. Normalement à partir d’octobre, un temps sec s’installe et les températures restent « clémentes » pour passer un col à plus de 5000m. Cette saison devient plus incertaine ces dernières années. En partant en novembre, on entre davantage dans la saison sèche mais les températures descendent.

HIVER

Cette saison trouvera la préférence des voyageurs qui viennent découvrir le Népal à basse altitude. C’est idéal pour les randonnées et les visites. Les températures à Kathmandu et pour les randonnées jusqu’à 2000m sont agréables, entre 15 et 20°C ressenti en journée. Le ciel est très clair et permet de bien voir les sommets. Et peu de trekkeurs viennent à cette période.