ULTIMATE ANNAPURNA

La plus belle haute route des Annapurna

LES POINTS FORTS DE VOTRE TREK :

  • Une approche hors sentier dans les rizières népalaise
  • Une acclimatation au pied du Lamjung et par le Namun La, col isolée
  • Plusieurs jours  de panorama sur le Manaslu
  • Des vues incroyables en balcon au-dessus de la vallée de Naar
  • La visite du village de Naar
  • Depuis le Kang La, panorama spectaculaire sur les faces nord des Annapurna
  • Le choix entre le lac Tilicho et passage du Mesokento ou l’ascension du Thorong peak

NIVEAU

PÉRIODE

CONFORT

Groupe de 5 à 8 personnes

Hors vol international

Notre enthousiasme pour votre voyage

C’est tout simplement la plus belle des hautes routes des Annapurna, la plus sportive également, un trek des superlatifs !!! Elle rassemble l’effort de plusieurs années d’exploration et d’ajustement, de nouvelles reconnaissances et de recherche des bons passages et des camps appropriés.

Elle s’adresse à des groupes montagnards ayant une expérience de passages qui peuvent être vertigineux et un peu exposés.

    ITINÉRAIRE DE VOTRE TREK : 

Jour 1. Départ pour le Népal

Jour 2. Arrivée à Kathmandu et transfert à l’hôtel

Jour 3 à 6. Kathmandu à Sikles

Après une journée de bus, cette première partie est une immersion dans la campagne népalaise, à travers les villages et les terrasses. C‘est une approche progressive qui peut éventuellement être faite en jeeps si vous n’avez pas le temps.

Marche : 4 à 6 heures selon les journées

Ananpurna II

Au loin, l’Annapurna II

Jour 7 à 13. Sikles à Tache

Nous prenons pied sur l’Himalaya. Le dénivelé est assez raide au début et les points d’eau ne sont pas légion, nous marquons donc des camps pour monter au pied du Lamjung. Dès le début, les vues sur le Machhapuchhare, l’Annapurna II et ses sommets satellite sont impressionnantes. Avec l’altitude, nous nous rapprochons des glaciers sur des crêtes qui offrent des vues de plus en plus belles. Derrière un col, c’est maintenant tout le massif du Manaslu que nous avons devant les yeux et que l’on va garder pendant trois jours. Encore un autre col, puis le Namun la légèrement en-dessous des 5000m et avec un panorama sur le Manaslu, le Ngadi himal et l’Himal chuli.

Marche : 5 à 7 heures selon les journées

Vue du Manaslu depuis le col du Namun La

La vue impressionnante du Manaslu depuis le col du Namun La

Jour 14 à 17. Tache à Meta

Un des plus beaux tronçons du trek mais aussi un des plus exposé pour une de ses portions. Ce sont 4 journées assez extraordinaires. Le village de Tache, déjà vaut le détour et ensuite, nous partons pour des journées isolés sur un sentier en balcon aux vues véritablement spectaculaires sur l’Annapurna II et le Lamjung. Autant la dernière partie était face au Manaslu, autant celle-ci fait face aux Annapurna. Le dernier jour, c’est une descente plongeante qui conduit à Meta.

Marche : 5 à 7 heures selon les journées

Jour 18 à 22. Meta à Ngawal

Nous sommes dans la partie tibétaine du trek. La vallée de Naar Phu remonte d’abord vers le village de Phu. La gorge se resserre par endroit puis s’ouvre à nouveau au passage de la porte de Phu. Une porte maintenant contournable qui protégeait avant le village des invasions. Nous passons ensuite à proximité du monastère de Naar phedi puis une montée nous fait accéder au village de Naar. Le passage du Kang la est encore un temps fort de ce trek. L’ensemble de la chaîne des Annapurna est là, face de nous.

Marche : 5 à 7 heures selon les journées

Annapurna I depuis le Kang La

Le panorama incroyable depuis le Kang La

Jour 23 à 27. Ngawal à Jomsom : 2 options possibles

Traversée du Mesokanto : nous passons par Manang, puis on quitte le tour des Annapurna classique que nous avions rejoint pour partir plein ouest vers le lac Tilicho. Une nuit en haute altitude à plus de 5000m, la nuit la plus haute du trek et nous descendons après ce passage très près de glaciers et séracs gigantesques.

Annapurna I depuis le lac Tilicho

Le fameux lac Tilicho perché à 5000m

Ascension du Thorong peak : l’ascension du Thorong peak ne pose pas de grosses difficultés. Pour des alpinistes confirmés, l’ascension en style alpin est facile, sinon nous installons des cordes fixes sur la section plus raide.

Ascension du Thorong peak Ascension du Thorong peak

Jour 28. Vol Jomsom – Pokhara – Kathmandu

Comme tous les vols au Népal, il est soumis aux conditions météo. Le principal problème étant le vent qui se lève entre le plateau tibétain et la vallée de la Kali Gandaki. En cas d’annulation du vol, l’alternative sera la descente de la vallée par la piste, ce qui demande entre 8 et 10 heures de piste difficile.

Option possible : retour par jeep privée pour les personnes qui ne souhaitent pas prendre le vol.

Jour 29. Journée libre à Kathmandu

La météo conditionne le vol de Jomsom à Pokhara. Au choix, le retour entre peut se faire par la piste ou en avion.

Jour 30. Départ de l’aéroport de Kathmandu

Jour 31. Arrivée en France