Tour des annapurna en vtt

Tour des Annapurna – raid VTT au Népal

LES POINTS FORTS DE VOTRE RAID VTT : 

  • Le fameux tour des Annapurna, le plus connu des voyages du Népal

  • Une montée progressive qui tient compte de votre acclimatation

  • La part belle aux singletrack avec des vues impressionnantes

  • Les vues sur tout le massif des Annapurna, les Nilgiri et le puissant Dhaulagiri

  • Une diversité de paysages unique, entre des rizières aux Mustang

  • Le passage du Thorong La à plus de 5400m et sa descente

NIVEAU

 

PÉRIODE

CONFORT

 

Groupe de 5 à 8 personnes

Hors vol international

Notre enthousiasme pour votre raid VTT : 

Le tour des Annapurna est unique pour sa diversité de paysage. Vous commencez par les vallées tropicales où poussent les bananiers, continuez au milieu de paysages alpins jusqu’aux glaciers gigantesques avant de rejoindre la vallée du Mustang, aride. Le tour des Annapurna est le seul itinéraire avec autant de variété, vous visitez plusieurs régions en un seul voyage. Des contrastes aussi de rencontres, les ethnies hindous des parties basses cultivent une terre fertiles et les bouddhistes qui vivent en altitude ont su tirer profit du tourisme. Leurs différentes traditions cohabitent à quelques heures de marches les uns des autres. L’habitat est aussi radicalement différent selon les altitudes. La piste récente permet de faire la grande majorité du voyage au guidon. Seuls quelques tronçons nécessiteront de porter pour mieux profiter de singletrack en-dehors du sentier classiques.

    ITINÉRAIRE DE VOTRE RAID VTT 

Jour 1. Arrivée à Kathmandu

Arrivée à Kathmandu et transfert à l’agence pour le briefing, puis transfert à votre hôtel.

Jour 2. Kathmandu

Visites guidées de Patan, Pashupatinath et Bodnath avec un guide culturel francophone. A travers ces monuments de la vallée, vous découvrez les multiples facettes historiques et religieuses du Népal. En fin de journée prise en main des VTT, si vous en avez loué ou préparation de votre VTT. Nuit à l’hôtel.

Jour 3. Kathmandu à Bhulbule

Vous quittez de bonne heure la capitale du Népal pour Besi Sahar. Vous arrivez après 5 heures de bus environ à travers les profondes vallées. Le trajet vous fait aussi prendre la mesure du relief de ce pays himalayen. Besi Sahar est une ville commerçante et animée. Nous prenons les VTT pour vos premiers tours de roue sur le circuit des Annapurna. Nuit en Lodge.

VTT : 10 km, +50m

Jour 4. Bhulbule à Tal

Ce matin, les choses sérieuses commencent. La piste remonte la Marsyangdi sur sa rive droite. Le torrent bouillonnant aux eaux d’un turquoise laiteux en dit long sur le parcours de cette tumultueuse rivière. Rentrer dans une vallée, cette expression prend tout son sens aujourd’hui, la vallée se resserre, les pentes s’accentuent autour de vous laissant place aux cascades et une végétation abondante. La piste est en bon état, il faut parfois négocier quelques passage rendus plus technique par la présence de cailloux.

VTT : 30 km, +1100m

Jour 5. Tal à Chame

Toujours étroite, votre VTT roule sur la piste qui part droit au nord vers Dharapani. La Dhud Khola, qui signifie rivière de lait arrive du massif Manaslu. C’est également le village où votre guide remplit les formalités administratives. Une activité commerçante anime les ruelles que vous remontez pour la seconde partie de votre journée. Le chemin oblique vers l’ouest cette fois et vous passez un verrou de la vallée, une bonne montée à travers une forêt de conifères permet de rejoindre un beau point de vue sur le Manaslu, le 8000m voisin.

VTT : 30 km, +1000m/-1100m

Jour 6. Chame à Gyaru

Vous sortez de l’étage alpin aujourd’hui, les forêts s’éclaircissent petit à petit et les champs verdoyants du début de voyage fond place aux terrasses plus rares et arides. Les maisons sont à présents dans le style tibétain et les toits pentus laissent place aux toits en terrasses, cernés de bois en prévisions de l’hiver. Gyaru illustre mieux que les autres villages ces traditions. Resté en dehors du circuit classique, le village a conservé ses traditions. Il vous faut mériter cette étape par un portage d’environ 400m. La vue sera votre seconde récompense. Vous profitez des faces nord de l’Annapurna II et de l’Annapurna VI.

VTT : 25 km, +1100m/-100m

Jour 7. Gyaru à Manang

L’autre récompense de votre portage est cette journée de singletrack, en balcon avec une vue sur les faces nord du massif des Annapurna. Attention, il faut rester concentré sur le guidon !!! Entre la vie des champs, les panoramas époustouflants et votre singletrack, la journée est complète. En chemin, un moulin à prière est entrainé par l’eau. Vous descendez ensuite sur le village de Manang, bourg principal de la vallée dont l’activité contraste avec votre journée hors du temps.

VTT : 25 km, +150m/-250m

Jour 8. Manang à Yak Kharka

Votre acclimatation demande une progression douce entre deux nuits. C’est la condition de réussite de passage du Thorong La mais surtout ce qui vous permettra d’être au mieux malgré l’altitude quand vous prendrez le guidon à 5420m !!! Vous préparez donc « l’avenir » avec cette journée. Selon la forme, une petite variante en single ou la montée tranquille en ménageant votre souffle vers Yak Kharka, la bergerie de Yak.

VTT : 12 km, +500m

Jour 9. Yak Kharka à Thorong Phedi

Cinq cents de plus. Changement de braquet, pas tant pour le dénivelé, même si celui-ci est parfois raid, mais surtout et avant tout à cause de l’altitude. Le paysage est définitivement himalayen, fini le vert ; la terre et la neige occupent votre champ visuel. Vous avez passé les villages, ici la vie n’existe que pour les lodges (refuges). En hiver, le froid est trop mordant.

VTT : 9 km, +500m

Jour 10. Thorong Phedi à Kagbeni par le Thorong La

Lever à l’aube pour votre plus grosse journée du voyage. Le départ se fait à pied, les mille mètres de dénivelé sont les plus durs du raid et pour cause, vous êtes en haute altitude. L’équipe s’occupe des VTT que vous retrouvez au col, sauf si le cœur vous en dit et si les poumons suivent. A droite, le Yakawakang, à gauche le Khatungkang, vous êtes bien entourés par les glaciers de ces deux 6500m, le bleu de la glace n’est pas loin, vous êtes définitivement dans un autre univers. Au Thorong La, les drapeaux à prières multicolores claquent au vent. Vous enfourchez votre VTT pour une singletrack de 2600m, de quoi satisfaire les plus mordus. Le Dhaulagiri apparait en milieu de descente légèrement sur la gauche. Incroyable sensation d’être si haut, de tutoyer les glaciers puis de rejoindre la vie, plus bas, beaucoup plus bas.

VTT : 25 km, +1100m/-2600m

Jour 11. Kagbeni à Lete

La vallée de la Kali Gandaki change du tout au tout avec la vallée de Manang. Ici, vous êtes dans un petit Tibet. Ambiance des terres jaunes, grises et rouges qui s’impriment jusque sur les murs des monastères. Les maisons sont adaptées à cette absence d’eau et au vent thermique qui remonte vers le plateau tibétain. Elles sont regroupées pour se protéger et le toit plat est entouré des réserves de bois pour l’hiver. Pas de doute possible, le Tibet est tout proche. Sous le regard du Nilgiri, la montagne bleu, vous descendez le long de la rivière. Un dernier petit col, pour profiter d’un point de vue impressionnant sur le Dhaulagiri et le Nilgiri.

VTT : 35 km, +350m/-600m

Jour 12. Lete à Beni

Lete marque un verrou de la vallée qui se rétrécit à partir de là en gorges. Le sentier en devient plus technique par endroit, bien que large. Vous roulez bientôt juste à côté de la Kali Gandaki. Le contraste est saisissant avec la journée de la veille, vous passez de la large vallée aride à une gorge étroite où la végétation explose de tout côté. La verdure rare encore hier vous saute aux yeux. Les sommets enneigés sont de plus en plus loin au-dessus de nos têtes. On imagine la puissance que peuvent avoir les torrents d’Himalaya à la période de la mousson.

TT : 60 km, +200m/-2000m

Jour 13. Beni et Vol Pokhara/Kathmandu

Ce matin de bonne heure, un véhicule vous conduit à Pokhara pour le vol retour que vous prenez en fin de matinée. Une autre occasion de comprendre ce pays par un point de vue aérien. Les sommets évidemment captivent votre regard mais également la kyrielle de terrasses sur tous les pans de montagne. Si la vie rurale au Népal est facilitée par l’eau très abondante, le relief donne un travail titanesque.
Vous avez l’après-midi pour flâner et faire vos achats ou tout simplement se remémorer des images avec les mollets au repos.

Jour 14. Départ du Népal