Logo de Tribeni Trek

Lac Phoksundo

La légende du lac

Vue du Lac phoksundo et ses eaux turquoises, monastère de Ringmo

Formation du lac Phoksundo : explication géologique ou légende

Les géologues s'accordent à dire, et nos amis géologues de Grenoble le confirment, qu'un mouvement sur une faille aurait déclenché un gigantesque glissement de terrain, bloquant les eaux du Kanjiroba et donnant naissance au lac Phoksundo.

Si l'explication scientifique semble tout à fait logique, je lui préfère la légende bön, plus belle.
La légende du lac Phoksundo veut que Padmasambhava, la divinité bouddhiste "Né du lotus", vint au VIIIème siècle chasser les démons dans la région du Dolpo. Il y avait à l'emplacement actuel du lac Phoksundo un village où vivait une démone. Par peur du courou de Padmasambhava, la démone pris la fuite, donnant aux villageois une turquoise hors de prix en échange de leur silence sur sa présence. Mais Padmasambhava transforma cette turquoise en fumier, oui il est fort, et les villageois furieux révélèrent la présence de la démone à Padmasambhava.
En guise de représaille, la démone noya le village sous des eaux aux couleurs turquoises...
On peut dire que le turquoise du lac Phoksundo est tout aussi précieux que la turquoise de la légende. La couleur du lac change au fur et à mesure que le soleil se lève dans le ciel. En prenant de la hauteur, le sentier qui longe le lac offre des vues aériennes qui modifient l'intenisté du turquoise. Bref, les charmes de la démone perdurent bien après sa fuite, pour notre plus grand plaisir.
Le monastère de Ringmo, sur les rive du lac, est toujours de religion bön, religion préexistante à la religion bouddhiste.

Le lac Phoksundo : le plus profond du Népal ?

Le lac Phoksundo passe pour être le plus profond du Népal. C'est en fait le lac Rara, plus à l'ouest, qui est le plus profond du Népal.
Une étude menée par l'université de Grenoble en octobre 2014 sur les sédiments du lac Phoksundo a permis de mesurer la profondeur exacte du lac. L'équipe de chercheurs a sillonné le lac en tous sens, la profondeur maximale relevée est de 130m.

Lors du même séjour, la même mesure a été faite au lac Rara qui se révèle le plus profond, avec 167m.

Mais l'esthétique de ces deux lacs d'altitude est bien au-dessus de ces controverses numériques.